Notre alimentation se trouve de plus en plus éloignée de nos besoins fondamentaux, entre l’hyper transformation des aliments, l’ajout de conservateurs, sucres et autres choses avec des abréviations que nous ne savons pas déchiffrer où se trouve le goût dans tout ça ? Vient ensuite les injonctions du manger sains, des diktats de la minceur sous la gouverne des lois du perfectionnisme diététique ; il est tant de se reconnecter à vos sensations.

Apprenez à sortir vos blessures émotionnelles de votre assiette.

Les blessures émotionnelles sont gravées dans votre inconscient, les identifier est un grand pas pour ne plus manger ses émotions.

Manger tout et n’importe quoi, se remplir lorsque vous êtes seule, n’es ce pas votre blessure de l’abandon qui vous parle ?

L’abandon, la trahison, l’injustice, le rejet ou encore l’humiliation sont des blessures émotionnelles bien ancrées qui perturbent trop souvent notre façon de manger sans que nous le sachions.

L’atelier n’as pas pour objectif de travailler sur vos blessures, mais de déclencher des prises de consciences par rapport à votre façon de manger. Mon coaching nutrition sera bien plus adapté pour vous aider à les apaiser et pourquoi pas les guérir.

Découvrez les 7 piliers de l’alimentation en pleine conscience.

Nous sommes bien trop souvent conditionnées par des habitudes alimentaires qui sont ancrées en nous. Notre mental nous dicte nos comportements alimentaires, avec le temps nous perdons la concentration sur le contenu de notre assiette, nos besoins, nous avalons. Nous avons bien souvent perdu la notion de plaisir en mangeant, parfois nous ne savons même pas pourquoi nous mangeons à tels point que nous n’arrivons plus à distinguer le goût de ce que nous mangeons.

Voici les 7 piliers de l’alimentation en pleine conscience :

  1. Mettre tous ses sens à contribution : goût, odorat, vue, ouïe, toucher.
  2. Observez vous en spectatrice, prenez conscience de votre façon de manger ainsi vous comprendrez plus facilement vos besoins alimentaires, vos pulsions, vos envies de manger.
  3. Soyez présente ici et maintenant, ne pensez ni au passé ni à l’avenir. C’est maintenant que vous avez la possibilité de changer vos habitudes alimentaires. Lorsque vous avez faim demandez vous si c’est un besoin physique ou émotionnel.
  4. Ne cédez pas trop rapidement à vos fringales. Accueillez-les ; bien souvent elles passent d’elles même si vous ne leurs accordez pas trop d’attentions.
  5. Prenez conscience de votre environnement et ce qui vous incite à manger.
  6. Faites taire votre juge intérieur, adopter une attitude bienveillante avec vous-même.
  7. Faites la paix avec votre corps et la nourriture, restez à l’écoute.
manger en pleine conscience

Les différentes faims

Manger en pleine conscience c’est également manger avec tout ses sens. Faisons le tour de ces différentes faims insoupçonnées pour beaucoup d’entre nous mais tellement importantes.

Nous yeux nous guident et sont sollicités en permanence, notre vue guette les signes, crée une attente de plaisir de nourriture. Par exemple, vous n’avez pas faim mais rien que le fait de feuilleter un livre de recettes avec de jolies photos vous fait saliver. L’aspect visuel influence notre appétit. Mais notre vue est aussi et surtout là pour nous éviter une intoxication avec des aliments qui ont un aspect invariés.

Ah, ces odeurs qui entourent et possèdent une grande force d’évocation avec la faculté de provoquer des réponses émotionnelles, notre nez tombe sous le charme de l’odeur du pain chaud et arrive à nous convaincre que nous avons envie d’en manger en ignorant nos sensations de faim. Ne vous laissez pas menez par le bout du nez.

L’ouïe est un sens toujours en activité, les bruits en cuisine, autour d’une table deviennent des informations fondamentales. Elles ont un effet très puissant sur le comportement alimentaire. Imaginez vous installée confortablement au cinéma avec autour de vous un bruit de paquet de chips, de pop-corn ou encore d’une canette qui s’ouvre. Le cumul produit des envies de manger et bien souvent vous finissez par aller chercher quelque chose à manger.  

Accros aux sensations nos papilles auront une préférence pour certains aliments. Une sensation agréable pour une personne peut se révéler atroce pour une autre. Nous cultivons la faim de la bouche en étant présent à ce qui se passe lorsque nous mâchons. Lorsque nous focalisons sur les saveurs et textures. Ainsi nous sommes capable d’identifier la faim de la bouche pour mieux la satisfaire.

Nos doigts nous renseignent sur les textures ainsi que sur la température. Lorsque nous touchons des aliments notre cerveau libère des enzymes qui permettent au corps de mieux se préparer à digérer. N’avez-vous pas remarqué par exemple que des frites mangées avec les doigts sont bien meilleures que mangées avec une fourchette ?

Perçue comme une sensation de vide, elle est comblée par un niveau de remplissage propre à chacune. Cette faim est bien souvent confondue avec la sensation de stress, d’anxiété ou encore de peur. Ces émotions stimulent notre système nerveux sympathique ce qui peut amener notre estomac à produire des signaux de détresse.  En apportant plus de conscience vers notre estomac il est possible d’être en contact avec les sensations physiques qui en émanent pour différencier faim, l’anxiété, le stress ou la peur.

Il est également utile de développer notre capacité à ressentir le degré de remplissage de notre estomac, nous pouvons ainsi identifier trois niveaux : le vide, le plein et la possibilité de manger un peu plus. Une pratique régulière de l’alimentation en pleine conscience permet d’identifier plus finement et se reconnecter à ses sensations alimentaires.

Notre corps a sa propre sagesse, il peut nous dire beaucoup de choses à condition de savoir et vouloir l’écouter. Ce qui satisfait la faim des cellules ce sont des éléments essentiels comme l’eau, les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines, les oligo-éléments …

Notre esprit se nourri d’informations extérieures à notre corps avec pour intention de nous guider vers ce qu’il juge bon pour nous. Nourrissons notre esprit de méditations, de culture, d’échanges, de balades ; il y a tant de façon de le nourrir. Trouvez ce qui vous va le mieux tout simplement.

C’est la faim liée directement à nos émotions, elle peut nous amener à manger pour remplir un vide qu’aucune nourriture matérielle ne peut combler. Notre cœur se nourrit de connections, d’appartenance, d’amour et d’intimité. La faim du cœur est bien souvent confondue avec la faim physique car le vide émotionnel imite à la perfection la faim physique.  

Comment se déroule l’atelier sophro-nutrition?

En petit comité ou bien en individuel lors de mon atelier je vous donne des informations, des pistes, des conseils pour que manger en pleine conscience ne soit plus un nom d’oiseau inconnu. Vous l’avez compris maintenant, manger en pleine conscience c’est être à l’écoute de ses sensations de ses émotions de ses envies et surtout c’est manger à sa juste faim.

Dans ma vision, manger en pleine conscience va encore bien plus loin :

  • C’est aussi apprendre à choisir ses aliments,
  • Regarder les étiquettes et faire le meilleur choix,
  • Cuisiner simplement et plus sainement,
  • Se faire de jolies assiettes pour activer la faim des yeux,
  • Prendre le temps de déguster en étant présent à ce que vous faites,
  • Redécouvrir le goût des aliments,
  • Reconnaitre ses sensations de faim et de satiété,
  • Ne plus manger ses émotions mais avec émotions,
  • Ne plus diaboliser des aliments,
  • Se reconnecter à l’essentiel.

Mon atelier n’est pas là pour :

  • Vous parlez de régime,
  • Vous donnez des conseils en nutrition personnalisés,
  • Faire une séance de sophrologie en groupe.
Atelier à maison d'hôtes La Colombière

Où se déroule les ateliers ?

J’organise mes ateliers en fonction de mes intuitions, ressentis et affinités.

  • Lors d’événements privés : par exemple dans un studio de Pilates pour un atelier mensuel, dans un institut de beauté… 
  • En entreprise pendant une pause déjeuner autour de votre lunch box.
  • Lorsque je fais une porte ouverte au cabinet de sophro-nutrition
  • A votre domicile avec vos amies.
  • En individuel au cabinet de sophro-nutrition

Tarifs de l’atelier sophro-nutrition

  • En entreprise, sur devis
  • Au cabinet de sophro-nutrition, lors d’un événement privé ou à votre domicile : 30 € par participante. (Minimum 4 personnes, maximum 10)
  • En coaching individuel : il est comprit dans le tarif du coaching nutrition.
  • En individuel sans coaching : 75 €

Un atelier dure de 1h30 à 2h en fonction des questions/réponses.

 

Atelier chez OYO studio à Reims

Témoignage atelier sophro-nutrition

J'ai participé à cet atelier au studio de Pilates oyo à Reims, ce fut très enrichissant et j'ai découvert que je ne mangeais pas en pleine conscience du tout. Je ne m'attendais pas à déguster du chocolat avec Isabelle qui fais des coaching pour perdre du poids. Comme quoi nos croyances sont très ancrées parfois. Mille mercis pour cet atelier rempli de sourire et de découverte.
Cet atelier m’a donné beaucoup d’information sur la façon de manger, mieux gérer mon stress et depuis je mange plus tranquillement. Quel bonheur de manger en paix !
Stéphanie
Lorsque nous nous sommes évaluées avec la fameuse roue d’Isabelle je me suis rendu compte que mon souci n’était pas mon alimentation mais mon stress et mon manque de temps pour moi. Depuis je fais de la méditation et chaque jour je prends un instant rien que pour moi, résultat en 1 mois j’ai perdu 2 kilos.
Brigitte

Dans l’objectif de perdre du poids nous écartons des aliments de notre alimentation. A l’occasion de la journée du café et du chocolat je vous propose une dégustation de chocolat en pleine conscience. Sans incidence sur votre ligne.

Diaboliser des aliments comme le chocolat va à terme vous faire manger vos émotions. Ces prises alimentaires vont réduire vos efforts pour perdre du poids. Vous faire culpabiliser. Manger en pleine conscience est une pratique pour manger à votre juste faim. Répondre aux besoins de votre corps.  Lire la suite sur le blog.